Infrastructure at your Service

oracle

Resource FAILOVER dans Grid Infrastructure

By January 21, 2013 Hardware & Storage No Comments

Dans le cadre d’un cluster Oracle Grid Infrastructure 11g R2 utilisé pour gérer des bases de données en mode FAILOVER, j’ai été amené à me pencher sur l’algorithme de basculement d’une ressource et des paramètres le régissant.

On trouve dans la documentation Oracle des informations sur les cinq paramètres intervenant dans la prise de décision, à savoir:

  • CHECK_INTERVAL: L’Intervalle de temps entre deux exécutions d’une action de vérification.
  • RESTART_ATTEMPTS: Le nombre de tentatives de redémarrage d’une ressource sur le serveur local avant une tentative de déplacement.
  • UPTIME_THRESHOLD: Le temps nécessaire pour que la ressource soit considérée comme stable par Oracle Clusterware.
  • FAILURE_THRESHOLD: Le nombre de défaillances détectées pendant l’intervalle FAILURE_INTERVAL pour que la ressource soit considérée comme indisponible.
  • FAILURE_INTERVAL: L’intervalle en secondes, pendant lequel Oracle Clusterware prend en compte la valeur de FAILURE_THRESHOLD.

Robert Bialek, dans un article intitulé “Oracle Database Failover Cluster with Grid Infrastructure 11g R2″, nous donne une explication claire de l’algorithme de gestion de la ressource bien qu’il omette la prise en compte de l’heure du dernier FAILOVER.

Je voudrais dans cet article apporter quelques précisions sur l’arbre de décisions. Rappelons-nous qu’à chaque intervalle de temps CHECK_INTERVAL, la ressource est testée. Nous pouvons décrire le pseudo algorithme suivant:

Tantque ressource_active faire

attendre CHECK_INTERVAL ;

si ( Check ( ressource) 0 ) alors

si (RESTART_COUNT < RESTART_ATTEMPTS ) alors

restart

RESTART_COUNT ++

sinon

si ( FAILURE_COUNT < FAILURE_THRESHOLD -1 ) alors

failover

RESTART_COUNT = 0 

FAILURE_COUNT ++

FAILURE_HISTORY = date+hostname

sinon

si ( interval(dernieredate(FAILURE_HISTORY), DateCourante ) > FAILURE_INTERVAL ) alors

failover

RESTART_COUNT = 0 

FAILURE_COUNT ++

FAILURE_HISTORY = date+hostname

sinon

stop de la resource

message CRS-2771:Maximum restart attempts reached for resource ;

finsi

finsi

finsi

Le paramétrage suivant…

FAILURE_INTERVAL=3600
FAILURE_THRESHOLD=2
PLACEMENT=restricted
RESTART_ATTEMPTS=2
UPTIME_THRESHOLD=4h

…autorisera deux redémarrages locaux (paramètre RESTART_ATTEMPTS=2), un basculement vers un autre nœud (FAILURE_THRESHOLD=2) puis deux redémarrages locaux au second nœud ( RESTART_ATTEMPTS=2).

Un cinquième incident entraînera un arrêt de la ressource s’il intervient moins d’une heure après le premier FAILOVER (FAILURE_INTERVAL=3600 ). À partir de cet instant, c’est la fréquence de l’incident (temps entre deux FAILOVER > FAILURE_INTERVAL=3600) qui conditionnera la relocalisation d’un nœud vers un autre.

Pour une ressource de type base de données, 5 incidents (crash) dans 1 heure de temps, c’est beaucoup.
La mise à 1 du paramètre RESTART_ATTEMPTS peut être envisagé pour que l’on analyse plus rapidement les causes de ces redémarrages fréquents.

 

Leave a Reply


+ 4 = ten

oracle
oracle