Infrastructure at your Service

Oracle Team

SQL Developer 3.0 : prêt pour les DBA

La nouvelle version d’Oracle SQL Developer (version 3.0.03.45) est prête pour les administrateurs de base de données/DBA (voici une vidéo sur cette version). Elle s’est vue agrémentée d’outils nécessaires aux tâches d’administration. Les tests ci-dessous vous présentent, à travers quelques copies d’écrans, les fonctionnalités de l’outil,  en espérant vous donner l’envie de l’adopter.

Cette version 3.0 de SQL Developer est, à mon avis, la première version réellement utilisable par les DBA pour les appuyer dans leurs tâches d’administration des bases de données Oracle. Notez qu’elle peut aussi fonctionner avec plusieurs autres bases comme MySQL, Sybase, Microsoft Access, Microsoft SQL Server et IBM DB2. Plusieurs améliorations ou nouvelles fonctionnalités sont disponibles dans cette version : un Data Modeler mieux intégré, l’amélioration des outils d’export/import, l’intégration d’un module DBMS Scheduler, l’ajout de la gestion des fonctionnalités Oracle Spatial pour n’en citer que quelques unes.

La grande nouveauté réside cependant dans le module DBA dont voici un aperçu :

Ce module est complet, incluant les élèments de création/modification des espaces de stockage (tablespace), la gestion des utilisateurs et paramètres de l’instance.

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, l’interface rapport a été elle aussi enrichie et permet d’accéder directement aux rapport AWR et ASH par le biais de SQL Developer :

En ce qui concerne les traces, il est possible de les analyser par un drag and drop dans le panneau au-dessous de l’espace de travail. A noter qu’un outil facilitant la récupération de traces peut être inclu dans cette nouvelle mouture : Il s’agit de l’extension “Mr Trace” de Mr Millsap – en voici la présentation.

Une fois les traces dans votre interface, vous pouvez les analyser avec votre outil favori ou avec SQL Developer.

Une Trace dans SQL Developer

En tant que DBA, c’est pour moi la premiere version utilisable. Les principaux avantages par rapport à TOAD sont :

  1. Le support multi-plateforme (Windows, AIX , Solaris , Linux , Mac OS)
  2. L’ouverture (extension)
  3. Le coût

SQL Developer étant présent dans l’installation d’Oracle depuis la version 11g R1 au même titre que SQL+, la probabilité que cet outil soit incontournable est donc forte.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Oracle Team
Oracle Team